Le blog business de Deloitte

Expérience client et politique de prix : deux indispensables pour développer la 4G

Ariane Bucaille - Associé Audit Responsable du secteur Technologies, médias et télécoms Ariane Bucaille - Associé Audit Responsable du secteur Technologies, médias et télécoms | Technologie et innovation | 15 novembre 2013

D’ici fin 2013, plus de 200 opérateurs dans 75 pays auront lancé le réseau 4G qui offre aux utilisateurs une connexion plus de trois fois supérieure à la 3G et qui assure le confort d’une très bonne ligne ADSL. Pourtant la majorité des 1,9 milliards d’utilisateurs de smartphones continueront d’utiliser la 2.5G et la 3G. L’objectif majeur des opérateurs cette année sera donc de convaincre grand public et professionnels de se convertir à la 4G.

Définir une politique de prix rentable

Particulièrement attachés aux services fixes et ADSL, seuls 25% des Français sont prêts à payer plus cher pour avoir un débit internet mobile plus rapide. L’utilisation des réseaux tels que le Wi-Fi sera donc sans doute peu affectée par la 4G cette année. Dans les pays dotés d’infrastructures de réseaux fixes matures, elle restera pourtant plus chère et plus lente que les réseaux fixes accessibles via Wi-Fi qui resteront plébiscités. Cela soulève de vraies interrogations quant à la possibilité pour les opérateurs mobiles de fixer des tarifs plus élevés pour la 4G. Dans de nombreux marchés, le système de prépaiement sera le moteur de l’adoption de la 4G. Ainsi, la vente de combinés à moins de 100 $ au sein du plus grand marché de smartphones – la Chine – pourrait encourager de façon décisive l’utilisation de cette technologie.

Les forfaits les plus chers n’augmenteront sans doute pas mais, le cas échéant, il faudra convaincre les utilisateurs d’acheter de nouveaux terminaux compatibles 4G et de payer un abonnement plus onéreux. Quoi qu’il arrive, l’explosion du volume de transfert de données en haut débit constituera une opportunité formidable de générer des revenus.

Optimiser l’expérience utilisateur

D’un point de vue marketing, il faut savoir différencier 3G et 4G, sachant qu’il n’existe pas d’application révolutionnaire qui les distingue. La clé : l’intensité de l’expérience utilisateur et la rapidité de cet outil facilitateur de vie quotidienne.

L’attrait de la 4G est de fournir plus de données, plus vite et à moindre coût. Cette technologie permet de diminuer les temps de réponse et d’augmenter la capacité de transport des données. Surfer sur un site Web devrait être plus rapide et plus agréable. Les photos prises sur un appareil pourront être partagées avec une résolution supérieure à celle de la 3G. Les appels en visio seront de meilleure qualité, le téléchargement d’un film, qui prendrait plus d’un quart d’heure en 3G+, s’effectuera en 2 minutes en 4G… Autant d’atouts qui séduiront à la fois les particuliers et les annonceurs.

Le réseau 4G devrait comptabiliser plus de 200 millions d’abonnés dans le monde en 2013, soit 17 fois plus qu’il y a 2 ans. Près de 300 appareils en 4G (smartphones, tablettes et clés de sécurité) devraient être disponibles d’ici la fin de l’année, incluant une gamme de smartphones à moins de 100 dollars. Cependant, la 4G atteindra sa vitesse de croisière en 2014.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter ou à consulter les TMT Predictions 2013.

Les plus commentés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>